Vous êtes ici -> DocumentationAdministrateurTechnique
PagePrincipale :: DerniersChangements :: PlanDuSiteHtml :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-3-227-233-55.compute-1.amazonaws.com

Liste des 1666 Pages
Nous contacter


Recherche

Heure actuelle
Genève, Suisse


un fabuleux Journal de bord de l'enseignant



Ressources Logiciels


Part ordre alphabétique

Par thématique



L'école


Ressources Disciplines


Pratique en classe


Nos projets


Autres Ressources


Etudes


Wiki Aide


Médias Divers

Météo régionale
MeteoDuJour






    









Retour vers Mode d'emploi

DocumentationAdministrateurTechnique


Sommaire de cette page
  • Installer Wikini en 10 minutes
  • Hébergement
  • Installation chez l'hébergeur Free.fr
  • Installer plusieurs Wikinis sur un même compte hébergeur Free.fr ..( merci d'inventer..)
  • Installer WikiNi localement sur un poste isolé (environnement Microsoft Windows (tm))
  • Installer WikiNi localement sur un poste isolé (environnement Linux)
  • Installer WikiNi localement sur un poste isolé (environnement Mac Os X)
  • Configuration en mode weblog
  • Configuration en mode Debug
  • Sauvegarde de la base de données
  • Désinstaller un Wikini en 10 minutes
  • Transférer un Wikini d'un compte hébergeur à un autre compte du même hébergeur ..( merci d'inventer)
  • Transférer un Wikini d'un compte hébergeur à un compte d'un autre hébergeur ... (merci d'inventer )
  • Mise en production d'une nouvelle version
  • Sécurité sur un serveur


Installer Wikini en 10 minutes

Un tutoriel en flash par Fabien Lair, explique, pas à pas, comment installer rapidement Wikini, il est accessible ici :

http://fabien.lair.free.fr/tutoriels/wikiwaka.html


Hébergement de WikiNi

WikiNi a été conçu pour s'installer chez la plupart des hébergeurs : WikiNi ne comporte que des fonctions PhP standard, sans faire appel à des bibliothèques de fonctions optionnelles.
WikiNi demande comme pré-requis :
WikiNi a de meilleures performances avec les options suivantes :
WikiNi peut également profiter des options suivantes, sans obligation :
  • module "mod_rewrite" sur le serveur web Apache
  • serveur web Apache, gérant les fichiers .htaccess, permettant d'améliorer la sécurité de WikiNi

Les hébergeurs suivants ont été rapportés comme supportant parfaitement WikiNi :
[n'hésitez pas à ajouter le votre !]

Sur le papier, les hébergeurs suivants devraient supporter correctement WikiNi (sans garantie) :

Hébergeurs non testés :

Les hébergeurs suivants ont été rapportés comme ne supportant pas parfaitement WikiNi :
  • http://www.les-basics-nfrance.com/ : hébergeur commercial (même maison que http://www.discount-hosting.com/) ; ne fonctionne pas à cause des fonction ob_* de PHP qui sont désactivées actuellement (06/10/2003) (Ce bogue est imputable au couple PHP/OpenBSD et non à WikiNi). Peut-être peut-on le faire fonctionner si on peut se passer des fonctions ob_*...


Installation chez l'hébergeur free.fr (valable pour online.fr)

  • il faut créer un dossier sessions à la racine de votre site personnel. Il sera utilisé pour la gestion des sessions PHP (fonctionnalité utilisée par Wikini).
  • La fonction de réécriture d'URL (mod_rewrite) est impossible chez Free.
  • Pensez aussi à créer un fichier .htaccess dans le dossier de base de Wikini contenant les lignes suivantes :
    <Files wakka.config.php>
    Order allow,deny
    Deny from all
    </Files>

NB: l'installation chez free.fr fonctionne mal : leur serveur MySql plante régulièrement à cette date (13/12/2003).

Installer WikiNi localement sur un poste isolé (environnement Microsoft Windows (tm))

Procédure simplifiée :
  1. Installer Easyphp disponible à http://www.easyphp.org
  2. Créer un sous-répertoire "wikini" dans C:\Program Files\Easyphp\www
  3. Décharger la dernière version de Wikini dans ce répertoire (après décompression de l'archive)
  4. Démarrer Easyphp.exe. L'icône Easyphp clignote (point rouge).
  5. Taper http://localhost/wikini/
  6. ... et la procédure de configuration de wikini commence
    paramètres à changer
    base de données Mysql: "mysql" (elle existait à la création de easyphp)
    nom utilisateur Mysql: "root"
    mot de passe Mysql: laisser vide
  7. Et en plus, ça marche!
Attention cependant :
  • Easyphp, de l'avis même de ses auteurs, n'est pas fait pour être utilisé en production sur internet (patch de sécurité non mis à jour).
  • sur Windows, tous les ports sont par défaut ouverts, aussi, si vous utilisez Easyphp en même temps que votre connexion internet (ADSL de surcroit), vous vous exposez à voir votre wiki visible de l'extérieur ainsi qu'à d'importantes failles de sécurité. Il est donc préférable d'employer un pare-feux et de bloquer manuellement le port 80.
  • sur Easyphp, la Reecriture D'URL ne fonctionne pas
(Merci au rédacteur de la procédure. Les remarques de sécurité sont de moi.

Il existe d'autre paquetages permettant d'installer Apache-MySQL-PHP sur Windows. On pourra voir :
  • AppServ [en]
  • Xamp [en], avec en plus Perl, Webalizer, Webdav, Zend Optimizer, etc., le tout sans installation nécessitant les droits d'administration, en décompactant simplement une archive.
  • PHPTriad [en], logiciel encore en phase béta et donc recommandé uniquement pour les experts.
  • FoxServ [en], se vantant de proposer les toutes dernières versions du trio. [Pas forcément une bonne idée pour la portabilité.]
  • Uniform Server [en] : un paquet de 2,6Mo contenant Apache 2, PHP 4, MySQL 4 et PERL 5. The smallest size with full functionality.
  • Mov'AMP [fr], solution très légère capable de fonctionner sur un support ammovible.


Installer WikiNi localement sur un poste isolé (environnement Linux)

Procédure simplifiée [à compléter plus en détail (c'est pour le principe)] :
  1. Si ce n'est déjà fait, installer Apache, PhP, MySql. Avec Debian : apt-get install apache php4 mysql-server
  2. (Le cas échéant, vérifiez que vous êtes à jour de vos rustines de sécurité. La quasi-totalité des distributions Linux offrent pour cela un mécanisme automatique. Avec Debian : apt-get update ; apt-get upgrade.)
  3. Créer un sous-répertoire dans le répertoire dédié aux sites web (généralement /var/www). Avec Debian : mkdir /var/www/wikini/
  4. Décompresser l'archive dans ce répertoire. Avec Debian : cd /var/www/wikini ; tar xzf /tmp/wikini.tar.gz
  5. Il peut être utile de corriger les droits d'accès. Avec Debian : chown -R root.www-data /var/www/wikini ; chmod -R u=rwX,g=rX,o= /var/www/wikini (oui, ce sont des 'X' en majuscule, cf man chmod)
  6. Entrer http://localhost/wikini/ dans votre butineur favori
  7. Créer la base de données et un utilisateur : mysqladmin create wikini ; [commandes MySQL à compléter] [Perso, j'attaque ça via des requêtes SQL... Mais il doit y avoir plus simple ! ;-) Avec phpmyadmin par exemple.]
  8. ... et la procédure de configuration de wikini commence
    paramètres à changer
    base de données Mysql: "le_nom_de_votre_base"
    nom utilisateur Mysql: "votre_nom"
    mot de passe Mysql: "votre_mot_de_passe"
  9. Faire éventuellement en sorte que le port 80 ne soit pas visible de l'extérieur. En configurant Apache pour n'écouter qu'en local : Listen 127.0.0.1:80. Ou encore avec les Netfilters (nécessite un noyau >= 2.4, et le paquetage iptables) : iptables -I INPUT -p tcp --dport 80 -i ! lo -j DROP (attention : par défaut cette protection disparait avec un redémarrage).
  10. Non seulement ça marche, mais vous obtenez en outre un environnement relativement sécurisé que vous pourrez passer, le cas échéant, en production sur internet (l'ajout d'un firewall est conseillé même si, en ce qui concerne WikiNi, vous pouvez fonctionner sans dans de bonnes conditions de sécurité).


Installer WikiNi localement sur un poste isolé (environnement Mac Os X)

Testé sur Os X 10.2.qqchose. Aucun aspect sécurité pris en compte...activez votre firewall.
  1. Télécharger l'installeur MySQL d'apple : http://www.apple.com/downloads/macosx/unix_open_source/completemysql.html
  2. Décompressez CompleteMySQL-4.0.13.dmg.gz et installez le .pkg (double clic).
  3. Installez le panneau de configuration de MySQL, en placant le dossier MySQL.prefPan dans /library/PreferencePanes
  4. Rendez vous dans les Préferences Systeme, puis MySQL server. Initialisez MySQL, puis lancez le, et choisisez un mot de passe
    1. Config d'apache : éditez /etc/httpd/httpd.conf (faites en une copie de sauvegarde au cas ou...)
    2. enlevez le # devant la ligne 239 : LoadModule php4_module libexec/httpd/libphp4.so (les numéros de ligne sont celle de mon fichier, ca peux être différent chez vous)
    3. Idem ligne 282 : AddModule mod_php4.c
    4. Ligne 443 ajouter index.php : DirectoryIndex index.php index.html
    5. Ligne 854, sous AddType image/x-icon .ico ajouter Addtype application/x-httpd-php .php .php4 .inc
    6. Sauvegarder le fichier
  5. Passez dans "Partage" et activez "partage web personnel"
  6. Lancer "sudo /usr/local/mysql/mysql-test/install_test_db" dans un terminal pour créer une base "test"
  7. Chargez l'archive de wikini, placez la dans votre répértoire personnel "sites", double cliquez dessus pour la décompresser
  8. Ouvrez un navigateur et allez a l'url "http://localhost/~votre_utilisateur/wikini"
  9. Suivez l'installeur, avec nom de base "test", utilisateur "root" et le mot de passe défini dans le panneau de configuration de MySQL
  10. Si comme moi wikini n'arrive pas a écrire son fichier de configuration, copiez le à la main comme indiqué.
  11. retrournez sur "http://localhost/~votre_utilisateur/wikini" avec votre navigateur, et voila, ca marche !


Wikini installé sur Mac OS X. 10.3.3 :
  • en local :
L'installation de wikini fonctionne parfaitement. Parfois, Safari a des bouffées de chaleur, gémissant qu'il y a trop d'appels récursifs...mais le boulot est fait.( sinon : fichier de configuration, copiez le à la main comme indiqué).
Utilisation quotidienne : un rêve, une nostalgie d'hypercard enfin guérie !
Question : Pourquoi Apple fait-elle tout pour rendre difficile (= non intuitif) l'installation du couple Apache et MySql ?
Un grand bravo à Marc Liyanage : http://www.entropy.ch pour son aide.
  • en serveur distant : ovh-Mac/Safari :
Installation identique : superbe...
  • en local :
En dupliquant le dossier WikiNi, puis en modifiant son fichier wakka.config.php pour qu'il s'adresse à une autre base sql,
on peut utiliser un deuxième wikini en local....

Question annexe de novice : n'y a-t-il pas moyen d'utiliser un seul dossier wikini avec plusieurs fichiers config ? (une base de donnée pour chaque enfant ;-) , si oui, coment ?


Configuration en mode weblog

Apres l'installation et apres avoir crée UnUtilisateur, modifiez wakka.config.php comme ceci :
default_write_acl ="UnUtilisateur ", seul l'utilisateur UnUtilisateur aura le droit de créer ou d'éditer
des pages sur ce wiki.

On peut donner les droits d'écriture ou d'édition à plusieurs utillisateurs en rajoutant \n entre les noms :
default_write_acl = "UnUtilisateur\nUnDeuxemeUtilisateur"


Configuration en mode Debug

Dans wakka.config.php on modifie : "debug"=> "no" par "debug" => "yes"


Sauvegarde de bases de donnees


Pour l'instant, WikiNi n'offre pas d'outils spécifiques pour sauvegarder sa base de donnée.
Une solution est d'utiliser les outils présents dans phpMyAdmin et notamment la fonction "dump" de base de données.

Plus simplement vous pouvez utiliser l'utilitaire suivant : sqlgzdump qui permet d'obtenir un "dump" d'une base de donnée sous forme compressé.
Sqlgzdump est un travail d'adaptation basé sur le dump de phpMyAdmin, sa licence est la GPL.

Son utilisation est simple : vous le transferez sur votre serveur, éventuellement dans un repertoire protégé par htaccess, apres avoir renseigné les informations "host", "user" et "password" dans l'entête du programme.

Pour sauvegarder une base de donnée dans sa totalité, tapez dans votre navigateur :
http://www.myurl.org/sqlgzdump.php?db=db_name
Pour sauvegarder une table :
http://www.myurl.org/sqlgzdump.php?db=db_name&table=table_name

Les bricoleurs pourront automatiser leur sauvegarde avec wget disponible sous unix ou sous windows avec une commande de ce type :
wget "http://www.myurl.org/mydumpdir/sqlgzdump.php?db=db_name" -O wikini.gz.


Sauvegarde de bases de donnees (une fois que ça a grossi...)

Quand les tables deviennent trop grosses (> 1 Mo) ni phpmyadmin ni le script ci-dessus ne fonctionnent : il y a un timeout php. Dans ce cas (et même avant), utiliser :
http://www.silisoftware.com/scripts/?scriptname=backupDB [en] un script php qui sauvegarde une base de donnée dans un fichier sur le serveur.
On peut ensuite le downloader par wget ou a la main.

J'ai rechargé dans ovh avec dosql :
http://www.silisoftware.com/scripts/index.php?scriptname=doSQL [en]
Idem, à partir d'une sauvegarde transférée sur le serveur par ftp.

Dans les deux cas (tuxfamily et ovh) ces scripts m'ont permis d'éviter le time-out php et/ou MySql. La base de données de wikini fait 1,6 Mega compressée, soit à peu-près 8 Mega dans Mysql.

Je pense que ca peut être une bonne solution de sauvegarde des bases, la contrainte étant de pouvoir l'installer (par ftp) et de le lancer (via le web), puis de pouvoir récupérer le dump écrit en local (par ftp).

Pour les sauvegardes sur ovh, légèrement adapter backupdb, la fonction mysql_list_dbs() semblant bridée ...

L'installation se fait classiquement en modifiant dans le scripts les valeurs de connexion (mail de l'administrateur, serveur MySql, nom de la base de données, utilisateur / mot de passe, les autres valeurs par défaut conviennent).
Le script backupDB peut être lancé dans un navigateur : cela permettra de valider son bon fonctionnement, de sauvegarder la structure de la base de données (le lancement automatique ne sauvegarde que les données) : cela se passe en "interactif".

Pour l'automatisation, faire un script de sauvegarde qui est activé quotidiennement à partir d'une crontab sur serveur dédié (si accessible), sinon penser à le faire au moins une fois par semaine :
wget --http-user=xxxxxx --http-passwd=xxxxxxx http://www.myurl.org/mydumpdir/backupDB.php?nohtml=1
et
wget --http-user=xxxxxx --http-passwd=xxxxxxx http://www.myurl.org/mydumpdir/db_backup.sql.gz

Ces exemples supposent que vous avez mis un fichier .htaccess dans le répertoire pour restreindre - basiquement il est vrai - le lancement aux personnes autorisées.


Désinstaller un Wikini en 10 minutes

WikiNi peut se désinstaller rapidemment. Il suffit de :
  • à l'aide de votre logiciel de transfert FTP favori, supprimer tous les fichiers à partir du répertoire racine de WikiNi
  • à l'aide de votre interface MySQL préférée (par exemple PhP My Admin), vous avez enfin à supprimer les données conservées dans la base :
    • si vous utilisez une base dédiée à WikiNi, vous pouvez utiliser la requête : DROP DATABASE db_name (en remplaçant db_name par le nom de votre base) ; il se peut que cette fonction soit désactivée, ce qui est le cas chez de nombreux hébergeurs, il faut alors employer la méthode suivante
    • si vous utilisez une base hébergeant d'autres applications que WikiNi, il faut supprimer les tables les unes après les autres à l'aide de la commande :
      DROP TABLE votreprefixe_acls, votreprefixe_links, votreprefixe_pages, votreprefixe_referrers, votreprefixe_users

Attention, toutes les données sont alors définitivement supprimées ! Manipulez ces instructions avec précaution.


Transférer un Wikini d'un compte hébergeur à un autre compte du même hébergeur

(à compléter)


Transférer un Wikini d'un compte hébergeur à un compte d'un autre hébergeur

(à compléter)


Mise en production d'une nouvelle version

Si il n'y a pas de changement de la structure de base de données, "uploader" les fichiers en ayant bien conservé le wakka.config.php d'origine.

(à compléter)


Sécurité sur un serveur

Je viens d'écrire les fichiers de Wikini dans un serveur . Comment dois-je définir les droits d'accès à ceux-ci ?
Quels sont les fichiers inutiles, indispensables ? Merci de compléter.
actions............................
COPYING.........................
favicon.ico
formatters
handlers
image
index.php
INSTALL
interwiki.conf
LICENSE
README
setup
wakka.basic.css
wakka.config.php
wakka.css
wakka.php

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]